Environnement Facile

header

L'environnement en 1 clic!

Les différentes énergies

Pour débuter sur le thème des énergies, il est important de voir les différents types d'énergies. J'ai décidé de les classer en 3 thèmes: les énergies fossiles, les énergies renouvelables et l'énergie nucléaire.

Les énergies fossiles

Les combustibles sont appelés fossiles quand ils proviennent de plantes ou animaux qui vivaient il y a des millions d'années. A leur mort, ils se sont décomposés dans le sol er ont formé un réservoir d'énergie dans la croûte terrestre. Le problème de ces énergies, c'est qu'elles sont limitées, et vont finir par s'épuiser: en effet, ces énergies sont considérées comme non renouvelables car elles demandent des millions d'années pour se reconstituer. Avec la demande d'énergie de plus en plus grande au niveau mondiale ces énergies ne suffiront plus dans quelques années.
De plus, l’exploitation de ces combustibles est à l’origine de problèmes environnementaux liés à leur extraction et à leur utilisation (réchauffement climatique à cause des gaz à effet de serre émis par leur combustion).

Le charbon

charbon La France a arrêté sa production de charbon en 2004, et est un petit utilisateur de charbon (20 millions de tonnes par an, soit environ 4% de la consommation énergétique.
Mais le charbon représente 25% de l'énergie consommée dans le monde). En effet, Le charbon est un combustible largement disponible dans le monde dont les réserves, en plus d'être très importantes, sont également géographiquement et géopolitiquement bien réparties, si bien que les risques de tension et de rupture d'approvisionnement sont faibles.
Les réserves connues de combustibles solides sont estimées aujourd'hui à 500 milliards de tep (tonnes équivalent pétrole), ce qui assure au rythme actuel d'extraction, 230 années de consommation.

Le pétrole

petrole La France a des besoins très importants d’hydrocarbures : c’est près de 65 % de la consommation énergétique de chacun d’entre nous, c’est 4,3 litres de produits pétroliers par jour et par habitant, soit 272 millions de litres par jour. Notre dépendance au pétrole et au gaz est très importante et le sera pendant encore des dizaines d’années malgré le développement accéléré des économies d’énergie, la transition vers des énergies moins émettrices de CO2 et le développement des énergies renouvelables.
Au niveau mondial, il représete 35% de l'énergie consommée dans len monde.

Le gaz

gaz Le gaz naturel représente 15% du bilan énergétique national ( 41 Mtep sur un total de 274 Mtep en 2008 après correction climatique). Depuis 1973, la consommation de gaz a crû plus rapidement (3,6% en moyenne annuelle) que celle des autres énergie (1,1%). Sa part dans le bilan énergétique national a donc pratiquement doublé entre 1973 et 2008 passant de 7,4% à 15%. Les secteurs consommateurs de gaz naturel sont le secteur résidentiel (39%), l’industrie (38%), le secteur tertiaire (16%) , le secteur de l’énergie (8%) et enfin l’agriculture (1%).
Au niveau mondial, le gaz représente 20% de l'énergie consommée en 2005.

Les énergies renouvelables

L'énergie solaire

solaire L'énergie solaire est abondante, gratuite mais dispersée. Pour cela, il faut de gros collecteurs. Les capteurs solaires sont utilisés pour réchauffer l'eau ou l'air (panneaux thermiques) et/ou alimenter des photopiles qui convertissent le rayonnement du Soleil en électricité (panneaux photovoltaïques).

L'énergie hydraulique

gaz Cette énergie est obtenue en faisant tourner des roues grâce à la force de l'eau des rivières et des courants.
Les barrages hydroélectriques permettent de retenir le flux d'une rivière et créent des lacs artificiels. L'eau tombe dans des tuyaux ou des galeries pour actionner une turbine qui génère de l'électricité.
Bien que l'eau soit "gratuite", la construction de tels barrages est coûteuse, et crée en plus des dégâts écologiques en inondant de vastes étendues.

Une autre forme d'énergie hydraulique se développe de plus en plus: les centrales marémotrices. Ces centrales sont installées des endroits où il existe de fortes marées: on retient l'eau grâce à des vannes mobiles pour faire fonctionner des turbines lors de la marée descendante. Ces installations sont très chères, mais elles durent longtemps. En France, nous avons l'usine de la Rance (Ille et Vilaine - 35)

L'énergie éolienne

eolienne Depuis des milliers d'années, les hommes utilisent la force du vent pour faire tourner des machines ou pomper l'eau. En effet, les premiers moulins à vent sont apparus il y a 1400 ans en Asie, et ont beaucoup été construits en Europe au XIVème siècle en Europe, surtout aux Pays-Bas. Ces moulins servaient notamment à faire de la farine. Maintenant que l'on sait produire e l'électricité avec des éoliennes, de nombreux pays cette source d'énergie.

La biomasse

biomasse La biomasse est le matériau produit par les plantes; elle stocke dix fois plus d'énergie que n'en consomme la population mondiale. Le bois constitue la réserve la plus importante, mais d'autres plantes peuvent être transformées en combustible. Les déchets ménagers font également partie de la biomasse car une grande partie est d'origine végétale ou animale.
Plusieurs énergies peuvent être retirées de cette biomasse:

Le problème de cette énergie est qu'elle ne peut être développé à l'infini. En effet, développer les cultures pour faire du biogaz, prendrait trop d'espaces sur la terre, et que l'espace restant ne suffira pas à nourrir toute la population.

L'énergie nucléaire

nucléaire L'énergie nucléaire est la seule source d'énergie qui ne dépende pas du soleil d'une manière ou d'une autre.

La fission

L'énergie est obtenue par la fission des atomes de substances comme l'uranium ou le plutonium. Cette opération libère de grandes quantités d'énergie que l'on peut transformer en électricité. En France, plus de 80% de l'électricité proviennent de l'énergie nucléaire alors que ce chiffre est de 20% aux États-Unis.
Lorsqu'un atome d'uranium-235 est bombardée par une particule appelée "neutron", son noyau (centre de l'atome) se divise et au moins deux nouveaux neutrons s'échappes, ce qui dégage uen grande quantité d'énergie. Ce phénomène provoque la fission de deux autres noyaux, provoquant ainsi une réaction en chaîne.
Les centrales utilisent cette énergie libérée pour produire de l'électricité. Une centrale produit environ 1200 Mégawatts par an et fonctionne nuit et jour.
Ces centrales ne produisent pas d'émissions de gaz et ne participent donc pas au réchauffement de la planète.
Il y a déjà eu des accidents avec ces centrales: les 2 plus connus étant l'accident de Tchernobyl en 1986 et l'accident de Fukushima en 2011, c'est pourquoi ces centrales font peur aux populations. Mais ces centrales sont de plus en plus sécurisées et surveillées: autour de ces centrales, le niveau de radioactivité est contrôlés régulièrement.
Par contre l'inconvénient de cette énergie est la production de déchets nucléaires. En effet, les résidus laissés par la fission de l'atome sont très dangereux. Ils doivent être enterrés ou conservés à l'écart des population pendant des millénaires avant d'être inoffensifs.

La fusion

Un autre type de réaction nucléaire est également génératrice d'énergie d'énergie. Alors que la fission est la division d'un atome lourd, il s'agit de regrouper deux atomes légers, d'où le terme de "fusion nucléaire".
Si la température est assez élevée, deux atomes, appelés déutérium et tritium (deux formes d'hydrogène) peuvent s'associer. Ils produisent alors un atome plus lourd, de l'hélium et libèrent des neutrons tout en dégageant une chaleur intense. Il est difficile de contrôler le déroulement d'une telle réaction

Copyright © 2011-2018, tous droits réservés.
Le contenu de ce site (texte et photos) est la propriété de son auteur, il ne peut être reproduit sans autorisation, même partiellement.